Chutes d’Iguazu – Pratique

OutdoorGo ! #7 Mai-Juin 2018

Y ALLER
Pour voir les chutes de plus près, le plus simple est de s’y rendre en avion en atterrissant à Foz do Iguaçu (Brésil) ou Cataratas del Iguazú (Argentine).

VISITER
Côté brésilien
Les onze kilomètres à parcourir entre l’entrée du « Parque Nacional Iguaçu » (en portugais) et les chutes ne peuvent se faire qu’avec les bus panoramiques du parc. Le parc est très fréquenté : mieux vaut réserver sa place à l’avance. Une fois sur place, un parcours de 1,2 km permet d’apprécier les chutes. Il se termine par une passerelle permettant d’approcher la gorge du Diable. Sur place, vous pourrez aussi faire un tour en rafting ou vous rendre jusqu’à l’île Taquara à pied ou en vélo à travers la jungle où vous pourrez ensuite poursuivre à pied, en kayak
ou en bateau le long du sentier des Bananeiras.

Côté argentin
Ici, la nature est bien plus présente avec de nombreuses plantes, oiseaux et mammifères à observer. Le « Parque Nacional Iguazú » (en espagnol) propose trois parcours et deux chemins pour découvrir ce lieu et se rendre au plus près des chutes. Un tour en bateau
peut également être organisé. Les deux rives peuvent être reliées en une petite heure de bus, arrêt à la douane compris. Le bus part de la ville brésilienne Foz do Iguaçu, séparé de la ville argentine Puerto Iguazú par un pont situé en aval des chutes.