Publié le

La Malle Postale, au service des randonneurs « en liberté »

la-malle-postale-logo1Se délester de ses bagages, les laisser aux bons soins d’un prestataire ayant la charge de les acheminer jusqu’à l’étape du soir : pour les randonneurs, c’est une bonne façon de gagner en confort et en plaisir.

Ce concept, s’il n’est pas nouveau (d’autres le pratiquaient notamment sur le GR 20 mais aussi sur le chemin de Saint Jacques), est celui de la Malle Postale. Cette société basée au Puy-en-Velay, bénéficie d’une situation géographique stratégique puisqu’il s’agit du point de départ de l’un des itinéraires français du chemin de Saint Jacques, la via Podiensis.

Au départ du chemin Saint-Jacques

Pour Emmanuel Ollier, fondateur de la société, l’histoire a commencé en 2009. Originaire du massif du Mézenc (point culminant, avec 1744 mètres, du département de la Haute-Loire), ce comptable de formation, après avoir exercé pendant 10 ans, souhaitait lancer sa propre entreprise. En outre, rester dans sa région constituait pour lui « une vraie motivation ».

img_1327
Emmanuel Ollier, dirigeant et fondateur de La Malle Postale.

Féru de VTT, rando, skating et autre snow kite, il souhaitait créer une activité en accord avec son goût pour l’outdoor. C’est ainsi qu’il envisagea d’abord de racheter une société pratiquant déjà l’acheminement de bagages le long du chemin de Saint-Jacques. La transaction de ne se fera finalement pas, Emmanuel Ollier décide alors de démarrer son activité de lui-même en tâchant de mettre l’accent sur les points faibles de l’opérateur avec lequel il était en discussion : rigueur, souplesse, communication…

Assurant pratiquement seul tous les rôles la première année, il emploie dès la deuxième saison trois chauffeurs saisonniers et se dote de quatre véhicules. Depuis, l’activité double d’une saison à l’autre, jusqu’à aujourd’hui où la société emploie trois permanents, 25 saisonniers, possède une quinzaine de véhicules et gère, lors des périodes de plus intense activité, le transfert de 850 bagages par jour. Il faut dire qu’outre sa localisation idéale au départ du chemin de Saint-Jacques, la société bénéficie de l’engouement général pour la randonnée : 18 millions de français pratiqueraient la randonnée d’après une étude de la Fédération Française de Randonnée datant de 2015.

Une offre spécialisée dans la logistique

La Malle Postale en chiffres

  • Création : 2009
  • Effectif : 28 en pleine saison
  • Flotte : 14 véhicules
  • 65 000 bagages traités en 2016
  • 22 000 clients en 2016
  • Une quinzaine d’itinéraires
    de grandes randonnées couverts

Dans l’offre de La Malle Postale, on trouve du convoyage de bagage, de véhicule, du transport de personnes, un service de consigne et de parking. Si la société embauche ses propres chauffeurs et assure elle-même tous ces services sur son territoire, son cœur de métier se situe au niveau de l’organisation, de la vente et de la communication. Ainsi, sur les territoires plus éloignés (à partir de Cahors sur le chemin de Saint-Jacques), la Malle Postale assume un rôle d’affréteur et délègue la partie opérationnelle de l’acheminement à des prestataires locaux. Mais pour le client, tout reste transparent, le site web de la société permet de réserver l’acheminement de ses bagages jusqu’à Saint Jacques de Compostelle.

Bien sûr, de ce métier à celui d’agence de voyages spécialisée en randonnée, il n’y a qu’un pas… D’autant plus que, comme l’indique Emmanuel Ollier, « nous connaissons parfaitement tous les hébergements le long du chemin jusqu’à Cahors ». Mais ce pas, la société ne l’a pas franchi, ne souhaitant pas se mettre en concurrence avec des sociétés qui sont, par ailleurs, ses clientes.

L’évolution des pratiques l’a également conforté dans ce choix. Aujourd’hui, de plus en plus de randonneurs organisent eux-mêmes leurs voyages : 80% de l’activité de la Malle Postale se fait en direct avec des particuliers ou des associations.

Et l’avenir ? Pour Emmanuel Ollier qui « s’éclate en continuant à progresser tout le temps », l’enjeu est d’accompagner la croissance de sa société, dont l’effectif lors de la saison 2017 devrait grimper à 50 personnes. Mais, tout en continuant à préserver du temps pour ses pratiques outdoor qu’il juge indispensable à son mode vie. En créant des franchises ? L’idée est dans l’air…

Le site de la Malle Postale