Publié le

Antoine Furno, Endurance Shop : « en 2017, nous allons ouvrir des corners dédiés aux débutants »

antoine-furno
Antoine Furno, pdg d’Endurance Shop – Photo : ©Germain Hazard

En 2002, Antoine Furno, ancien cadre dans le domaine de l’assurance, juriste de formation, saisi l’opportunité reprendre un magasin de sport à Chaville, dans les Hauts de Seine. Il va y mettre au point une idée originale : celle de « théâtraliser l’expérience client » grâce à des conseils approfondis et des services alors uniques. Aujourd’hui, l’enseigne représente 58 magasins en France et un à Casablanca, au Maroc. Endurance Shop est, en outre, de nombreux événements : chaque magasin est, en moyenne, partenaire d’une douzaine de courses au niveau local.

Qu’est ce qui fait la spécificité d’Endurance Shop parmi les magasins de sport ?

Nous nous sommes distingués par le conseil et l’analyse de la marche que nous avons été les premiers à proposer. Ce service, gratuit en cas d’achat et facturé de 15 à 20€ sinon, permet de déterminer le type de foulée du client : foulée universelle, pronation importante… Il ne s’agit pas de remplacer l’expertise d’un podologue, mais ce sont des informations importantes au moment de choisir une paire de chaussures.

Concrètement, cette analyse est là pour confirmer l’avis du vendeur qui, en général, détecte tout de suite les caractéristiques d’une foulée. Cela permet ainsi de sécuriser le client. Le logiciel est également précieux dans les 5% de cas où il est plus difficile de voir à « l’œil nu » les caractéristiques de la foulée du client.

Quelle est la stratégie d’Endurance Shop à brève échéance ?

Il y a actuellement 10 millions de coureurs en France. Endurance shop est positionnée sur le marché des coureurs chevronnés. Notre objectif est de capter « le bas de la pyramide ». Il s’agit, dès 2017, de rendre notre offre plus lisible avec une meilleure segmentation, l’ouverture, dans les magasins, de « corners » dédiés aux débutants avec des produits de découverte, plus accessibles du point de vue du budget, et qui soient aussi des alternatives aux produits hyper techniques.

Quels sont les derniers résultats de la société ?

En 2015, Endurance Shop a réalisé 25 millions d’euros de CA TTC avec un panier moyen de 100€. Le CA moyen par point de vente se situe autour de 410 000€.

Où en êtes-vous sur le sujet de la vente en ligne qui, pour l’instant, ne fait pas partie de vos canaux de vente ?

Pour tout dire, nous avons déjà réalisé quatre ou cinq tentatives qui se sont toutes soldées par des échecs. Mais nous n’avons pas renoncé pour autant et comptons mettre en place de nouveaux outils web en 2017. Mais pour l’instant difficile d’en parler…

 

Voir le site d’Endurance Shop